Le duel Netvibes Google Reader !

13 commentaires
Tags : , , , , , ,
Publié le 21 Avr 2009 dans Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Ca me trottait depuis un petit moment mais je me tâtais d’écrire un petit article comparatif entre Netvibes et Google Reader.

Ca fait plusieurs fois que j’entends des discours du type « Google Reader » est meilleur que Netvibes parce-que ci et parce-que ça. J’entends d’ailleurs ce discours de la part même de collègues revenant de formations alors qu’il ou elle n’avait jamais entendu parler de flux RSS l’avant-veille 😉 (ironie’s not sarcasme !)

Je suis donc obligé de faire une sorte de décryptage des besoins de mes collègues pour leur conseiller un agrégateur qui correspondrait vraiment à leur besoins et leurs pratiques personnelles et non pas à « ma vision de l’agrégation de contenu ou de la recherche documentaire »

Le précepte simple selon lequel on choisit un outil selon un besoin défini au préalable s’applique bien ici.

Je commencerais donc par Google Reader. Ce propose de nombreux avantages qui ont été maintes fois rappelées par divers billets sur de nombreux blogs. Différents affichages, meilleure organisation, classement et gestion des flux, gestion directe des alertes Google, possibilité de partage, de mise en favoris, statistiques pointues à la Google Analytics sur vos lectures, pont avec les autres applications Google comme Igoogle, nuage de tags auto généré …

Avec un tout petit peu moins d’options on parlerait presque de la gestion RSS dans Thunderbird non ? 😉 (joke !)

Autant dire que ce service se montre complet voire même complexe pour celui qui a entendu parler de fil RSS l’avant-veille (le même !)! Attention je ne remets pas en cause son efficacité ni sa qualité et je ne fais pas d’anti Google primaire car je suis plutôt adeptes des services de notre moteur de recherche bien aimé.(vénéré). J’utilise Gmail, analytics, blog search, scholars, news, book search et j’en passe. On ne me taxera donc pas de « Google résistant ». Du moins j’espère !

Je réoriente donc régulièrement mes collègues vers Netvibes. Pourquoi me direz-vous ?

Et bien car la plupart n’ont jamais eu de réelle pratique de veille sur internet ni de diffusion sélective de l’information et utilisent à peine le moteur de recherche intégré à leur (outlook bidon) client de messagerie pour retrouver le fameux « mail perdu de je-sais-pas-qui et envoyé je-ne-sais-pas-quand … ». Je les oriente donc vers Netvibes car je le trouve beaucoup plus ergonomique, simple, convivial et surtout car il est plus qu’un simple agrégateur RSS.

Netvibes est un véritable « mash up » à lui tout seul, qui regroupe sur un onglet « accueil » mes comptes myspace, twitter, hotmail, facebook, un petit agenda avec la météo en bonus et mes vidéos favorites youtube en plus de m’offrir un agrégateur RSS assez performant. Ce coté « remix the web » (le slogan du site), pratique et séduisant rebute beaucoup moins les « novices » et devient même attractif grâce au moteur de recherche de contenu intégré au site et à la simplicité d’édition de ses onglets via de simples cliquer-glisser. Google n’est pas aussi synthétique et vous devez utiliser plusieurs services différents pour obtenir vraiment le même résultat

Petit détail aussi, je trouve que la masse d’information présente à l’écran est plus grande sur Netvibes. On peut visualiser en un coup d’œil entre 5 et 10 modules (ou flux RSS dans mon cas ), sélectionner les titres intéressants que l’on ouvre via un clic droit dans un nouvel onglet (firefox rules !) et continuer à parcourir les titres pour revenir aux articles détaillés dans un deuxième temps. Ce qui je trouve est plus efficace et fais gagner du temps. Encore meilleur … pluginisez (je sais je sais j’invente !) votre Firefox pour rendre votre veille encore plus rapide ici.

Grace au Netvibes Lab nouvellement arrivé, nous savons que nous aurons bientôt des gestions plus avancées des fils Rss dans Netvibes avec notamment des Nuages de tags (que l’on peut déjà tester)

En conclusion cet article assez subjectif je le reconnais, me permet de rééquilibrer un petit peu les deux outils. Selon vos besoins « veille professionnelle », « veille perso », agrégation de votre « Web life », vous choisirez l’un ou l’autre des outils, celui qui vous conviendra le mieux. J’avais l’impression (un peu) que parfois on était sur un discours un peu formaté du type « google reader c’est l’outil des vrais veilleux ! Netvibes c’est pour les petits 😉 »

Pour ma part j’ai mes fils RSS sur chacun des services et je dois bien avouer que je n’utilise quasiment que Netvibes… Malgré mon approche assez rigoureuse de la recherche d’information « mon » web mélange sphère privée et publique, pratiques professionnelles et de loisirs, j’ai donc choisi ce service qui me donne la souplesse nécessaire.

Bibliothécaires choisissez bien optez pour la préférence nationale (ou pas) avec Netvibes ou pour la performance avec Greader…

Et si vous avez quelques minutes prenez les pour répondre à l’enquête de ma sœur pour son mémoire de Master 2 recherche Info Com au sujet de Google et des pratiques que vous avez de ce moteur de recherche.

C’est important pour elle et les résultats pourraient être intéressant si le panel s’élargissait.

Merci d’avance et à bientôt !!

Related Posts with Thumbnails

3 Trackbacks/Pingbacks

  1. Plateforme d’agrégation au service de l’entreprise. « Veille de votre monde 2.0 28 10 10
  2. Netvibes vs Google Reader « EBDeuxpointzero 17 05 09
  3. Google Reader Versus Netvibes, Delicious Versus Diigo et Twitter dans tout ça ??? « Gonflé à Blog 16 05 09

Ajoutez votre commentaire