L’assurance décennale : comment ça marche ?

assurance décennale

En tant que professionnel du bâtiment, il est obligatoire pour vous de souscrire une assurance décennale. Avant de conclure ce type de contrat, quelques renseignements s’imposent pour vous aider à mieux comprendre.

Des travaux qui nécessitent une garantie décennale

En principe, cette garantie ne touche que le gros œuvre et les seconds. En effet, il s’agit des travaux qui touchent les éléments indissociables de la structure. Normalement, ces éléments ne sont pas possibles à réparer ou rénover sans passer par la démolition. Par exemple, les installations de distribution d’eau chaude et de chauffage, les travaux de viabilité touchant les installations électriques, de plomberie, de gaz ou encore les carrelages scellés, etc.

Par contre, pour les dommages de nature esthétique, vous ne pouvez pas faire appel à cette garantie. Car cela est occasionné par usure naturelle ou par vous-mêmes. Vous vous posez peut-être la question si cette garantie joue aussi pour votre garage, votre piscine, votre entrepôt ou pour d’autres pièces accessoires ? Constru’ Perf en parle d’ailleurs. D’après ce dernier, l’assurance décennale reste valable pour tous travaux de rénovation ou de construction menés sur ces installations ou sur les pièces accessoires.

Trouver le bon contrat d’assurance décennale

Compte tenu de tous les statuts spécifiques des professionnels dans le domaine de l’habitat, trouver la bonne offre n’est pas chose aisée. Comme le cas de l’auto entrepreneurs, un tarif spécial assurance décennale lui est proposé selon les établissements.

Donc, en fonction des contrats les garanties seront différentes. Même cas pour le montant de la franchise. Les services d’un courtier en assurance construction sont indispensables pour trouver les meilleures offres.

Partagez sur les réseaux ...
Vos commentaires

More from this show

Commentaires récents