Des SIGB et de l’ergonomie Web 2.0

Publié le 27 Sep 2008 — par Biblioroots
Catégorie(s) SIGB, Web 2.0 et Bibliothèques

Je voudrais pour un premier article strictement professionnel, revenir sur un point particulier de ce qu’on appelle le Web 2.0 .

Comme l’explique mon compère Bibliobsédé dans un article expliquant les concepts d’affordance et de littératie (disponible ici), il y a un point sur lequel on ne revient pas assez : ergonomie.

Il me semble qu’avant toute « fonctionnalité web 2.0 » pour un SIGB « totalement dans les nuages », le premier travail est celui d’assurer une ergonomie la plus fonctionnelle possible à tous les modules de l’application. J’insiste sur le « tous » car j’y inclus la partie « administration ».

Quand on utilise au quotidien des sites comme Netvibes (qui m’a sauvé la vie lorsque mon ordinateur portable à littéralement grillé!!!), Facebook, Myspace ou encore Lastfm, et que certains produits sur le marché n’acceptent pas qu’on utilise la flèche « précédente » du navigateur sous peine de plantage des scripts, ça me paraît limite, ce n’est qu’un exemple je ne m’étalerai pas (!!!)

Je me rends donc compte qu’un des points forts du Web 2.0, et nous n’insistons pas assez là dessus, c’est son ergonomie web
, sa facilité de prise en main pour l’utilisateur et l’effacement des technologies pour rendre le tout limpide.

Pour avoir montré à des collègues de travail la simplicité de partage et de publication de liens de toutes sortes sur Facebook par exemple, je m’aperçois qu’il faut vraiment utiliser la chose pour appréhender tout cela. J’ai donc envie de dire … professionnels lancez vous !!! tous !!! juste pour voir … on y prend vite goût !

Vous me direz, et vous aurez raison, que créer son univers Netvibes ou publier une vidéo sur Facebook n’a rien à voir avec utiliser et administrer un SIGB.

Certes, mais pas totalement, car en terme d’ergonomie « utilisateur » ces sites peuvent faire figure d’exemple de ce vers quoi il faut tendre.

J’en viens cependant à l’utilisation d’application plus complexe comme les fameux CMS. WordPress et à plus forte raison Joomla s’approchent déjà beaucoup plus de ce qu’on peut exiger d’un SIGB en mode dans les nuages :

Gestion de contenu divers (texte, images, sons…)

Administration d’une base de données en mysql

Indexation par taxonomie possible avec les catégories

Folksonomie et donc tagging

Gestion de liens internes et externes

Archivage de données…

Il faut être honnête … Un SIGB est un logiciel beaucoup plus complexe qu’un CMS car il dispose de fonctionnalités avancées d’administration, de gestion (périodiques)….

Mais bon tout aussi honnêtement on peut méditer sur le potentiel de la communauté open source à évincer le pire et à produire le meilleure.

Je me prends dès lors à rêver lorsque je me projette quelques années dans le futur.

De quels outils disposerons nous ? Quelles seront les technologies pérennes ?

Nul ne peut le dire … Mais on peut se permettre d’imaginer des outils au potentiel énorme…

Ce que je peux dire en revanche, c’est que le point commun de ces applications 2.0 reste leur facilité d’utilisation.

Messagerie, partage et gestion de contenu, réseaux sociaux même mot d’ordre !!!

ERGONOMIE

J’espère que tout nos éditeurs penseront à ça pour développer leurs futures applications… Car certaines ne brillent ni par leur souplesse ni par leur facilité d’utilisation. Une fois la gestion technique de tout les modules assurés, il me semble que le point crucial est celui-ci, le Web 2.0 est là pour nous l’imposer. Exigeons le, mais travaillons ensemble pour permettre une meilleur prise en main de nos outils de travail, afin que l’affordance atteigne un jour les menus de nos logiciels !!!!!

Related Posts with Thumbnails