Facebook et bibliotheques : ma reponse a Archimag

Publié le 19 Jan 2010 — par Biblioroots
Catégorie(s) Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Il y a peu, comme d’autres biblioblogueurs, j’ai été contacté par Archimag pour donner mon avis sur les Facebook de Bibliothèques / Médiathèques.

Etant très occupé j’ai quand même formulé une réponse courte que je voulais vous faire partager, même si le thème a été bien approfondi sur Vagabondages.org ou Bibliobsession.net, que je vous recommande bien entendu.

Ma réponse :

Pour une bibliothèque souhaitant se positionner sur Facebook :

Tout d’abord elle doit inclure cette démarche dans une stratégie de communication et de médiation plus large. La page facebook de la structure n’est qu’un élément d’un tout. Ce tout comprend bien sur le site de la bibliothèque et son opac, le blog éventuellement, le netvibes de la structure… C’est une sorte d’écosystème web de l’institution, réactif et pertinent.

Faire du facebook pour « faire » n’a pour moi aucun sens, c’est pour quoi il faut également définir les objectifs de cet écosystème, et plus précisément du compte facebook :

Est ce communiquer sur les animations, sur le fonds, est ce juste un appui pour générer plus de trafic vers les sites « officiels de la structure », est ce un élément d’une veille organisée et partagée avec l’usager ? accepte-t-on la participation des usagers : commentaires, suggestions d’acquisitions… ? y met-on des liens et du contenu (auquel cas une réflexion éditoriale) s’impose ou plutôt de l’information « basique » (horaires, événementiel…) ?

C’est un peu court et peu approfondi mais je pense que ça synthétise rapidement une bonne partie des questions qu’il faut se poser autour d’un outil dont la première fonction est sociale : « l’échange et la facilitation du partage et de la communication de proche en proche ».

Ne pas oublier que facebook est un outil web qui ne marche pas sur des schémas « taxonomiques » mais plus « folksonomiques » si j’ose !

En gros sur Facebook je vous recommande de donner et de prendre 😉 mais en se positionnant d’égal à égal avec autrui …

Bien Twitter en 7 leçons

Publié le 16 Juin 2009 — par Biblioroots
Catégorie(s) Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Après avoir pris le temps de débroussailler la twittosphère avec deux articles qui ont eu un certain succès (voir ici et ), j’ai décidé de faire un court article qui vous permettra d’acquérir les bases pour « bien twitter » . C’est-à-dire twitter efficacement afin d’optimiser sa veille et mieux diffuser ses informations.

J’ai décidé d’aborder des points simples mais pour moi fondamentaux… Des points qui font que, pour moi, twitter est un outil de communication pratique et unique, un canal qui se concentre sur le message et permet en 140 caractères (qui peuvent être autant de liens hypertextes)… et bien, de toucher potentiellement la terre entière (je sais je rêve… mais il faut tenter l’impossible pour savoir ou le possible s’arrête).

Voici donc 7 règles, qui permettront surtout aux débutants d’aller à l’essentiel, pour ne pas « galérer » ou trouver twitter indigne d’intérêt…


Tout d’abord règle n° 1 :

Pour bien twitter … UTILISEZ FIREFOX… Je sais je suis insistant, mais Firefox est pour moi le seul navigateur, « the chosen one », l’élu de mon cœur et de celui de nombreux internautes !

Je ne m’étale pas sur les avantages de Firefox en matière de navigation, de sécurité, de gestion des favoris et de personnalisation, car internet fait les louanges du petit renard roux au quotidien et que Google est désormais votre ami 😉 !

Je passe donc à la règle numéro 2 qui découle directement de la règle numéro 1 :

Twittez en utilisant une extension de Firefox qui vous facilitera la tache (pas besoin d’onglet ouvert pour twitter, tout se gère via l’extension). Pour ma part j’ai choisi Twitterfox, très facile à utiliser et à paramétrer. Cette extension permet d’utiliser les fonctions de bases de twitter (retweet, messages directs, et @replies). Pour les réfractaires, il y a aussi un module Netvibes assez au point qui permet de se passer d’une extension.

Capture de Twitterfox

Twitterfox

Twitterfox

Règle numéro 3

Naviguez par onglet :

Pour lire les multiples informations envoyées par vos followers, utilisez la fonction « ouvrir dans un nouvel onglet » accessible par clic droit sur un lien. De cette manière vous pourrez garder sous le coude une info que vous désirez lire ultérieurement. Ainsi, la baisse de concentration et de productivité dans votre travail induite par l’usage de twitter reste modérée. D’ailleurs lorsque je fais ma veille RSS sur mon Netvibes, je fonctionne également ainsi, je parcours tout les titres thèmes après thèmes et j’ouvre chaque lien dans un nouvel onglet. De manière à le conserver pour y revenir plus tard.

Règle numéro 4 :

Participez :

N’hésitez pas à retweeter les articles, réflexions et liens qui vous semblent intéressants. En effet, retweeter un lien ne coute que deux clics, mais pourra toujours servir à quelqu’un, quelque part au milieu de la twittosphère. Ne négligez jamais les « effets de réseau » « non prévus ». Chaque tweet peut être vu comme une bouteille à la mer qui trouvera un jour son destinataire, d’ailleurs c’est la raison pour laquelle Twitter est multi usages (demande de renseignements, vente d’objets, partage de lien…), ce n’est qu’un canal … Vous faites le message.

Règle numéro 5 :

Partagez :

N’hésitez pas et faites partager votre veille via twitter. Vous verrez on y prend très très vite gout 😉 . Pour ne pas vous embêter, utilisez des services qui permettent de réduire les URL afin d’optimiser l’usage du nombre de caractères autorisé par Twitter (à savoir 140). Pour ma part et après le test de divers services j’ai choisi d’ajouter l’extension Is.gd à mon Firefox. D’un simple clic droit il permet de convertir la page actuelle en « petite URL » et de la copier dans le presse papier. Ensuite un simple « clic droit / coller » dans le champs de saisie de Twitterfox permet de twitter un lien. C’est ainsi que je fonctionne pour partager mes liens et notamment pour alimenter le « Twitter Sound System » sorte de partage de mon écoute musicale en temps réel via twitter.

Règle numéro 6 :

Ne restez pas seuls !!! Twitter, comme toute plateforme sociale n’a d’intérêt que dans la multiplicité des contacts et des communautés que vous rejoindrez. Il faut une masse critique d’information pour pouvoir retirer 10 à 20 % de pépites qui vous seront réellement utiles. Ainsi n’hésitez pas à suivre de nombreuses personnes quitte à refaire des tri sélectifs lorsque vous serez envahi d’info (arrrrgjhhhh je me noie !).

Utilisez aussi la Twittsearch (moteur de recherche dans les twitt en temps réel) pour découvrir de nouvelles sources ou vous informer d’évènements récents. N’hésitez pas à comparer les résultats avec d’autres moteurs pour voir et vous faire votre opinion (Revolution en Iran, Crash de l’airbus…).

Rejoingez aussi des Twibes sorte de tribus de twitteurs autour de centres d’intérêt communs (ex : http://www.twibes.com/group/librarians)

Ne négligez pas non plus les hashtag, sortes de mots clés précédés par un # qui permettent de fédérer et de lier les twitt et les twitters d’un même sujet.

Ils facilitent l’indexation des contenus et donc leur recherche. (essayez par exemple #iranelection ou #rmll par exemple) …

Règle n°7 :

Liez (ou linkez)  :

Twitter est un outil qui vient compléter d’autres outils du Web 2.0. Il est possible via divers services Web, de lier son compte twitter à son compte Facebook, d’intégrer Twitter dans son blog, ou encore de partager des photos directement via twitter (services Twittpic , yfrog…).

Twitter n’est qu’un élément parmi d’autres dans une stratégie globale de « communication web » ou de veille technologique…

Voilà je ne m’étale pas et je voulais absolument être clair concis et aller à l’essentiel pour permettre aux hésitants de foncer… N’hésitez pas à me suivre ainsi que les autres biblioblogueurs. Vous serez aidés et acceptés bien volontiers dans notre communauté…

Twitter et la veille / Les oiseaux a suivre MaJ et partie 2

Publié le 19 Mai 2009 — par Biblioroots
Catégorie(s) Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Je profite d’une après-midi de week-end pluvieuse pour poursuivre mon débroussaillage de Twitter qui, j’espère vous sera un jour utile. Dans cette partie je vous fais partager mes « gazouilleurs » favoris dans les catégories suivante (le choix du classement est bien sur subjectif alors épluchez !! 😉 )

MAJ : Le dernier article ayant été retwitté une bonne dizaine de fois et repris par d’autres blogs, il m’a amené de nombreux nouveaux followers et « followés » (!!!). Merci donc à tous d’avoir fait de cet article en quelques jours, l’article le plus lu de mon blog. Pour ceux qui peuvent douter de l’efficacité de twitter, pour l’anecdote, je viens de réclamer des noms d’artistes scandinave à mes followers, résultat en 20 mn plus de 15 réponses pertinentes … ca laisse rêveur non ? Du coup je vous propose de  faire une petite mise à jour des twitters « bibliothèques, science de l’info édition et monde du livre » avant d’approfondir en suite de l’article.

Voici les MAJ :

http://twitter.com/hororo Bibliothécaire à l’IUT de Paris 5, romancier et chroniqueur totalement amateur et passionné par beaucoup de choses

http://twitter.com/looping93 : Médiathèque de Villepinte

http://twitter.com/willyten : internet, bibliotheques, open source, logiciel libre, travail collaboratif, design, ergonomie

http://twitter.com/recriweb : Documentaliste, veilleur acharné (mouvements sociaux, marxisme, critique sociale et outils de veille), chercheur en sciences de l’information

http://twitter.com/reidid : Apprenti Geeky-Bibliothécaire from Montreal

http://twitter.com/Girardceline : Etudiante en LP Bibliothèques, Documentation et Archives Numériques. Passionnée d’informatique et de lecture pour le principal.

http://twitter.com/AureliB : pas d’infos publiques… mais à suivre 😉

http://twitter.com/gaelos : pas d’infos publiques… mais à suivre 😉

http://twitter.com/archi_bald : écouter, organiser, relier, éditer, créer, passer, enseigner (édition, enseignement, nouvelles technos)

http://twitter.com/Chloestch : Biblio-bloggeuse et veilleuse // Bibliothèques, innovations numériques, veille stratégique, et Open Source !!

http://twitter.com/epnwallonie : Carnet de bord du Centre de Ressources des Espaces Publics Numériques de Wallonie. Rapport d’étonnement permanent

http://twitter.com/Krine : Geemik marketing, animation de communauté, web usages, musique en ligne

http://twitter.com/cLeblond : Geemik-entreprenariat, animatrice de communauté – Intelligence Economique / competitive intelligence »

Bon voilà pour la mise à jour !!! C’est déjà pas mal !

Maintenant, un petit intermède musicale de Mick Boogie qui remixe l’artiste Adèle sur une de ses dernières mixtape gratuite et légale qu’il offre sur son site (je vous passerai son twitter dans la partie trois si vous appréciez la musique ;-)), sinon passez directement à la suite !


Allez c’est reparti !!!

Information généralistes et culturelles

Lire la suite

Twitter pour ameliorer sa veille part 1 : Les oiseaux a suivre

Publié le 12 Mai 2009 — par Biblioroots
Catégorie(s) Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Mise à jour importante : Depuis l’apparition des listes sur Twitter, tout les comptes mentionnés dans l’article et beaucoup d’autres sont intégrés dans ma liste « infodoc » que vous pouvez suivre en un clic à cette adresse : http://twitter.com/biblioroots/infodoc

Depuis peu le « buzz » autour de Twitter, le nouveau service de micro blogging Geek n Hype, explose (on en parle même dans Desperates Housewives saison 5 et les articles de blog, de site web et même la médiatisation télévisée ne se comptent plus …) . Comme l’a déjà expliqué notre bibliobsédé, différentes raisons peuvent vous pousser à intégrer la communauté des gazouilleurs (les utilisateurs de twitter) ! Son billet est d’ailleurs très complet et aborde le sujet sous divers angles (avec vidéos explicatives, schéma et compagnie) . Il vous permettra grâce à de nombreux liens de comprendre et mesurer réellement ce qu’est Twitter (principe, usages, finalité, ergonomie…)

Twitter est donc un outil au potentiel multiple. Il permet de faire de la veille, partager de l’information, d’effectuer des recherches, de vendre, de mobiliser, de poser des questions, de communiquer à la façon Webmarketing (faire du buzz en exploitant des effets de réseaux potentiels)… Bref c’est un outil de communication des temps moderne qui catalyse de nombreux usages (présents, passés et pourquoi pas futurs car Twitter devra évoluer pour survivre … comme ses concurrents).

Pour ma part je voulais aller un petit peu plus loin que Silvère…

Si vous êtes un nouveau gazouilleur, que vous n’êtes pas à l’aise avec les nouveaux services Web (même si vous êtes digital native 😉 ), je vais vous donner une petite sélection thématique de « Twitt » à suivre, pour se constituer un réseau de base, qu’il vous appartiendra ensuite de développer.

Si vous êtes en train de lire ces lignes vous devez déjà avoir un compte créé et vous vous demandez à quoi diable peut servir ce maudit site. Et bien vous me direz, tout ça est bien normal car Twitter ne prends son sens qu’à partir de l’instant ou vous « followez » (comprenez « suivez ») d’autres usagers du service afin de recevoir leurs « updates » (=mise à jour du statut = nouveau Twitt = nouveau message posté sur twitter ).

C’est ici où j’interviens ! Plutôt que de chercher à trouver des utilisateurs que vous ne connaissez pas (car vous êtes venus sur le site à cause du buzz par curiosité, plutôt que par véritable effet « social » en découvrant par exemple le service via un blog que vous consultez come source d’information), je vais vous fournir une sélection des Twitter que je « follow », ce qui va vous mâcher beaucoup de travail de sélection et vous permettra éventuellement de pouvoir toucher du doigt les liens et infos qui parcourent Twitter sans vous y inscrire pour le moment.

Je commencerais par une sélection plutôt « professionnelle » (monde des bibs, edition, auteurs…) pour élargir vers les différents domaines de ma veille dans un second article (Culture, musique, sports, lifestyle, technologie,…)

Allez on entre dans le vif du sujet avec les twitt’ de nos différents bibliothécaires et biblioblogueurs :

D’abord le mien 🙂 : http://www.twitter.com/biblioroots j’y partage ma veille et mes humeurs (science de l’information, informations généralistes, musique, culture…)

Ensuite celui de notre Bibliobsédé favori, que l’on ne présente plus  : http://www.twitter.com/Silvae

Ainsi que son désormais fameux Bouillon http://www.twitter.com/Bouillon

Puis pèle mêle, une liste non exhaustive des différents « acteurs des bibliothèques numériques » ( pour la plupart le liens vers leur blog et un petit descriptif est accessible sur leur page Twitter pour plus d’infos) Lire la suite

Do you know Orb ? Accedez a votre PC via le Web

Publié le 07 Mai 2009 — par Biblioroots
Catégorie(s) Musique numérique, Outils de travail

Partager cest humain ...

Partager c'est humain ...

Tout les fichiers de votre ordinateur accessible via le net grâce à un simple mot de passe … Vous en rêviez ? Orb le fait déjà. 😉

Je connais ce logiciel depuis environ 1 an et demi, mais récemment, lors d’une « Twitter discussion » avec Xavier Galaup, je me suis aperçu que ce logiciel n’était pas très connu. Pourtant il a un potentiel fou, jugez plutôt la description de Clubic au sujet du logiciel :

« Orb transforme votre PC en serveur multimédia accessible depuis n’importe quel ordinateur, Pocket PC ou téléphone portable compatible et connecté à internet. Pour celà rien de plus simple : inscrivez vous sur le site de l’éditeur, téléchargez Orb et installez le sur votre PC. Puis, depuis un autre PC ou un appareil mobile, authentifiez vous sur un espace privé qui vous donne accès à tous les fichiers multimédia disponibles sur votre PC serveur.

L’interface de l’espace personnel est très agréable et s’adapte automatiquement au type d’appareil que vous utilisez (PC, Pocket PC ou téléphone [je rajoute que ca marche même sur Wii et probablement sur les autres consoles]). La version 2 du logiciel, actuellement en bêta, s’enrichit d’une toute nouvelle interface en AJAX, proche de bureaux virtuels comme eyeOS. Les fichiers audio et vidéo sont streamés au format Windows Media ou Real. Orb détecte la vitesse de connexion et adapte la qualité des streams en fonction. Ne vous attendez pas à des miracles sur un téléphone portable mais la qualité reste correcte, notamment pour l’audio. Pour les possesseurs de carte tuner ou de PC sous Windows Media Center, Orb vous permet même de diffuser vos programmes TV à distance ou piloter vos enregistrements. Les vidéos de Google Video ou YouTube ainsi que les flux RSS peuvent également être pris en charge.

Vos proches peuvent également profiter de vos fichiers puisqu’il est possible d’autoriser d’autres utilisateurs Orb à accéder à son espace. Cependant Orb ne permet pas à plusieurs utilisateurs d’utiliser l’espace simultanément. »

Interface Orb

Interface Orb

L’explication est très claire : branchez votre Pc en permanence et accédez à tout votre contenu de n’importe où !

C’est y pas bo ???? Même si ce système n’a pas d’application directe en médiathèque (quoi que …), il peut encore une fois rendre de grand service aux personnes mobiles ou devant gérer d’énormes quantité de données.

Quel bonheur de parler d’un artiste avec quelqu’un et en quelques clics pouvoir lui faire découvrir à sa façon sans Deezer, Youtube ou consorts… sympathique non  ?

A noter qu’il existe aussi dans le même genre « Weezo » et dans un genre un peu différent Gigatribe dont je vous ai déjà parlé.

Related Posts with Thumbnails