Mix en Thèque Saison 2

1607118_10151892815601778_955615267_nL’an dernier, nous avions initié un cycle autour de la scène locale et de l’univers du mix, dans l’objectif de croisement des publics et des cultures dans un lieu institutionnel.

Nous avions pu ainsi reçevoir plusieurs dj, sound systems et labels locaux pour des après-midi musicaux et conviviaux à l’auditorium de la médiathèque du Bois Fleuri (Lormont).

Le succès du projet, les retours presse et l’enthousiasme des Dj participants nous ont encouragés à poursuivre pour une saison 2 et à approfondir les pistes de travail autour de cette idée. Nous avons également décidé d’étendre le concept à d’autres groupes locaux en créant « l’Heure du live » dont je vous reparlerai très prochainement.

Etant également Dj amateur à mes heures perdues, j’ai entrepris de monter des séries d’ateliers autour du mix sur contrôleur numérique pour les enfants et adolescents.

Nous avons donc acquis un contrôleur professionnel Traktor S4 MKII de la marque Native Instruments, reconnue dans le monde de l’audionumérique et du Homestudio. A l’aide du logiciel Traktor Pro 2, et d’un Ipad équipé de plusieurs applications (sampler, émulateur de percussions type IMPC d’Akai ou DM1 Drum Machine), nous avons pu mener un premier atelier qui a rencontré un franc succès auprès des plus jeunes, et attisé de très nombreuses curiosités auprès des publics adultes. (configuration sur la photo).

L’idée pédagogique était d’initier les enfants à une pratique musicale assistée par ordinateur, différente de la pratique « académique »,  tout en introduisant des notions musicales comme le BPM (tempo), les fréquences du son (aigus, médium, graves), les notions de remix, mash-up ou de scratch et les différents effets les plus connus (reverb, delay, echo …). Il y avait également une volonté de valoriser les riches collections de la médiathèque à travers les choix musicaux des enfants. Et bien sur de partager et de s’amuser autour de la musique, langage universel.

L’organisation pensée est la suivante :

2 ateliers mix sur 2 samedis après midi précèdent la venue du Dj invité pour le cycle mix en thèque (également un samedi après midi).
Ainsi, il existe un liant entre l’atelier (qui confine à de l’initiation) et la performance d’un Dj confirmé et local (donc accessible), qui livre un set travaillé et pensé en collaboration avec le secteur image et son (grâce à un rendez vous préparatoire préalable sur site). Le set terminé le dj échange avec le public, sur son parcours musical, ses influences et sa technique (matériel etc etc …). Grâce à cette formule, j’espère mobiliser un public encore plus nombreux sur la saison 2 de mix en thèque.

Les 2 premiers Dj invités sont déjà bookés :

Le premier, le 5 avril à 15 h 30, est Dj Sizix (hip-hop, rnb…) Dj renommé sur Bordeaux, qui mixe dans plusieurs villes européennes. Petit extrait de sa bio, qui témoigne d’un parcours déjà « lourd » comme on dit  :
Le plus souvent accompagnant des artistes nationaux et/ou internationaux tels que: Bow Wow, Lil Jon, Dem Franchize Boyz, The Game, Nina Sky, Amerie, Ryan Leslie, Rosa Acosta, Youssoupha, Olkainry, Jango Jack, Sefyu, Kool Shen, Zaho, Cut Killer, Krys, Million Stylez, Mr Vegas … Il a plus récemment été vu aux cotés du duo de super-producteurs Just Blaze (Jay-Z Dj) & The Alchemist (Eminem Dj), et en première partie du rappeur super-star Rick Ross.

Ses mixes en écoute ici : http://soundcloud.com/djsizix/

Le second rendez vous programmé nous fera retravailler avec Template Records, label électronique local fondé par Ressmoon, et nous n’aurons pas 1 mais 2 dj pour le 21 juin, fête de la musique. Nous aurons le plaisir de recevoir Superlate et Tib’z, 2 dj / producteurs de musique électronique bordelais que je vous invite à découvrir.

Le dernier mix en thèque, fin 2014, n’est pas encore programmé, mais vous serez informés très prochainement 🙂 .

Je me tiens à votre disposition, pour toute questions sur l’organisation, le montage du projet ou le matériel utilisé.

Musicalement 🙂 https://www.youtube.com/watch?v=8McGub2E0Ck

Dj en Médiathèque : Mix en Thèque Bilan et perspectives

Publié le 03 Mai 2013 — par Biblioroots
Catégorie(s) Culture numérique, Musique et bibliothèque, Musique numérique

 

562512_4901810419146_1023373871_n

Il y a environ un mois, se clôturait le Cycle Mix en Thèque initié fin 2012 dont j’ai pu parler ici et .

Le dernier rendez vous de la saison a vu la venue de Hagar Sound System, sound reconnu, venu renforcé par 2 chanteurs.

Il s’agissait d’un mix 100 % vinyle avec la propre sono du sound dans l’auditorium de la Médiathèque .

Selecta Hagar nous a fait voyager avec passion et talent dans l’histoire des musiques jamaïcaines, ravissant le public présent en clôturant par un Dubplate exclusif de Max Roméo / Chase the devil que les amateurs de musique connaissent bien, car il s’agit d’un classique du roots et d’un son samplé notamment par Kanye West sur un des classiques du grand Jay Z et d’autres producteurs (aussi bien dans le hip hop que les musiques électroniques comme le drum n bass).

C’est une des raisons pour laquelle j’ai préféré faire parler la passion d’un vrai sound plutôt qu’un conférencier, légitime également, mais souvent plus académique, j’avais envie de transmettre aux publics ce qui me fait vibrer dans ces moments tellement magiques … ou le selecta ou le DJ balance le son que tu attendais, et récolte un Mass forward (acclamation du public)

 

 

DSC00407

Le cycle s’est donc terminé en beauté, et les objectifs multiples ont été remplis :

Mixité des publics

Découverte d’un genre musical

Mise en valeur de la scène locale

Découverte de l’univers des dj et du mix et des éléments annexes (organisation de festival avec Ressmoon et les Virées Electroniques ou Selecta Hagar et le Bodega Reggae Festival)

Découverte de l’activité d’un label de musiques électroniques : Template records

Manipulation et découvertes des différentes techniques de mix : CD, Vinyles, Numérique avec Serato Scratch Live et Dj Saï Saï.

Plus de 90 personnes ont été présentes, et de très nombreux retours positifs me sont parvenus : contacts d’associations bordelaises pour faire grandir l’événement, intérêt de la presse locale (Sud Ouest),  bons retours politiques et hiérarchiques et volonté de poursuivre et d’approfondir la démarche initiée.

Le faible coût des manifestations (moins de 300 euros par DJ) a certainement également contribué à la faisabilité du projet.

Au delà de tout ça c’était un formidable moment de partage et de valorisation des musiques urbaines pour tous les participants (public, Djs, organisation…) et c’est une grande fierté pour moi d’avoir pu mener ce cycle à son terme.

Défendre sa culture, c’est défendre toutes les cultures …

Les perspectives de développement sont nombreuses. La reconduite du cycle n’est pas encore acquise mais est en bonne voie et j’ai eu l’idée d’étoffer l’offre en proposant en amont de la venue des DJ locaux, un atelier d’initiation au mix, que j’animerais, avec des thématiques musicales précises et donc un lien évident avec les différentes collections de la section Image et son.

Je possède mon propre matériel et je mixe régulièrement avec en soirée chez des amis, chez moi pour me faire plaisir, ou encore à la médiathèque où l’effet est garanti…

Amateur autodidacte, en informatique comme en musique, c’est la passion et la curiosité qui m’a emmené ou je suis aujourd’hui. C’est ce que je pense pouvoir transmettre : aimer et pratiquer sans se prendre au sérieux, sans nourrir de grandes ambitions mais bel et bien pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres 🙂 …

J’ai d’ailleurs mis en ligne récemment mon premier mix enregistré « live » :

Nous viserions encore plus d’objectifs en introduisant :

Une participation plus active des publics et notamment les jeunes.

Une meilleure valorisation des collections de la médiathèque.

Un volet MAO / Multimédia qui aborderait les prémices des notions de création avec des outils numériques et la culture Do it Yourself  / remixes / mashup (fichiers sonores, platines Midi, contrôleur d’effets et utilisation de l’ipad / tablette avec les applis payantes DJ sampler, Intua Beatmaker2, et IMPC Akai entre autres)

Chaque série de 2 ateliers serait ponctuée de la venue d’un ou plusieurs dj sur le même créneau horaire (samedi en milieu d’après midi) avec si possible une mise en pratique auprès des invités.

Voilà pour le court bilan, je ne manquerai pas de vous tenir au courant si tout cela se concrétise. Merci aux médiathécaires qui m’ont apporté leur soutien ou leur curiosité autour de ces évènements .

One love …

 

 

 

Agenda : Mix en Thèque 2 : Ressmoon / Template records

Commentaires fermés sur Agenda : Mix en Thèque 2 : Ressmoon / Template records
Publié le 27 Fév 2013 — par Biblioroots
Catégorie(s) Musique et bibliothèque, Musique numérique

flyer Ressmoon

Ce samedi à la médiathèque du Bois Fleuri , à Lormont, 16 h, se tiendra le deuxième rendez vous du cycle mix en thèque initié avec Dj Saï Saï.

Il s’agira de la venue de Ressmoon, dj electro / house pointu qui viendra nous livrer un set autour des musiques qu’il affectionne et de son label Template Records.

Bio de Ressmoon :

Deejay, producteur, fondateur et manager du label Template RecordsRessmoon évolue depuis plus de 5 ans sur la scène électronique française. Connu auparavant sous le nom Faakz, il s’est forgé un style de mix pointu au fil des sets, derrière les platines de nombreux clubs, de Paris à La Rochelle en passant par Toulouse, Londres, Nantes et Bordeaux, son « fief » où il organise des soirées et joue régulièrement. Aujourd’hui, Ressmoon distille sous sa nouvelle identité une musique Deep House puissante et calibrée pour le dancefloor.

Les sons de Ressmoon, et de son label Template Records sur Soundcloud :

https://soundcloud.com/ressmoon

N’oubliez pas également de suivre mon blog sur Facebook et mon blog musical également : Music is a mission que vous pouvez retrouver sur Soundcloud Youtube et Tumblr également.

Musically …

Mix en Thèque : des DJ à la médiathèque

Publié le 02 Déc 2012 — par Biblioroots
Catégorie(s) Culture numérique, Musique et bibliothèque, Musique numérique

Comme je l’ai présenté dans mes formations CNFPT, les réseaux sociaux et surtout facebook, ont un intérêt énorme pour les sections musique / image et son.

Outre le fait de constituer des outils de veille indispensable pour la musique, des outils de diffusion pour la structure, c’est aussi un moyen d’une redoutable efficacité pour contacter des artistes et donc créer des animations …

L’hyperlocal est une grande tendance du web, qui se confirme sur les réseaux sociaux, véritables agendas culturels et outils de promotion pour les scènes et les artistes locaux.

Bien sur pour s’en apercevoir il faut pratiquer  ces outils et constituer un réseau solide autour de ces centre d’intêréts.

C’est cette pratique et ma connaissance des acteurs locaux ainsi que des expériences menées en bibliothèque qui m’ont donné l’idée de monter le cycle mix en theque.

Un cycle visant à la fois a la promotion d’une scène locale indépendante, émergente et de qualité, mais aussi à la decouverte de la culture dj, des musiques urbaines, de leur éclectisme et de l’art du mix pour tous les publics de la mediatheque.

Ainsi j’ai utilisé les réseaux sociaux pour contacter et concrétiser le premier mix en theque avec Dj Saï Saï le 8 décembre.

Le deuxième et le troisième rendez-vous sont aussi quasiment bouclés en utilisant les mêmes méthodes et pour un cout d’animation de moins de 300 euros ( communication non comprise )

Il s’agira, sauf problème, de Ressmoon et de Hagar Sound System (suivez les liens pour écouter).

Ne pensez pas que seuls les artistes locaux sont concernés, via Facebook, j’ai obtenu des réponses de Souleymane Diamanka, Kacem Wapalek, Morad de la Scred Connexion ou encore Pascal Boniface, chercheur à l’IRIS… Tentez !!!

Le dernier mix de Saï Saï :

Mix Hip Hop « Just Chillin » By Dj Saï Saï by DJ Saï Saï

 

Related Posts with Thumbnails