Google searchwiki

Publié le 01 Mai 2009 — par Biblioroots
Catégorie(s) Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Depuis, deux jours, je me suis aperçu qu’une nouvelle fonctionnalité avait fait son apparition sur Google.

En effet, lorsque j’effectue une recherche alors que je suis connecté à l’aide de mon compte Google, je dispose désormais de la fonction supplémentaire « searchwiki« .

Searchwiki ??? Mais kézaco me direz vous ? Un nouveau moteur pour chercher dans les différents Wiki disponibles sur le web ??? Et bien non, car en fait , ce service existe déjà via Google Custom Search, et s’appelle apparemment Wiki Search. Ca prête à confusion tout ça.

En fait, SearchWiki n’est pas un moteur Google décliné comme celui de Google Actualités ou encore Google Scholar, mais un service qui va vous permettre de modifier les résultats d’une recherche Google selon vos préférences.

Vous pouvez donc désormais grâce à deux boutons ajoutés au lien de résultat, déplacer un résultat de recherche pour le faire apparaître en premier dans la liste ou encore le supprimer totalement car vous ne le jugerez par exemple pas pertinent. De plus il est désormais possible d’ouvrir un espace sous le résultat pour pouvoir le commenter de façon publique. Ce commentaire pourra alors être vu par les internautes et évalué à la manière d’un billet de blog (pertinent / non pertinent).

La vidéo suivante rendra surement mes explications plus claires (elle n’est pas de moi je tiens à le préciser) :

D’un point de vue recherche personnelle, on comprend rapidement les impacts que ce genre de service peut avoir.

Mais si je fantasme un peu, je vous imagine avec le compte Google de votre établissement, laisser les usagers faire remonter les liens les plus pertinents concernant leur recherche pour que les « chercheurs » suivant bénéficient de leur expérience et de leur « feed-back » (commentaires et évaluations…). On peut penser qu’à terme l’amélioration de la pertinence des recherches locales et ciblées sera manifeste. Par exemple, je me la joue Marty Mc Fly, et je retourne dans le passé… Lorsque je faisais des recherches à la BU, pour mes différents mémoires…

Je m’approche de l’ordinateur public, j’entre un terme de recherche, et là miracle, je vois apparaître une recherche beaucoup plus pertinente, commentée et évaluée par d’autres étudiants…. Pas mal non ???

Un gain de temps et d’efficacité dans la recherche à condition d’éviter les malveillances (bien sur, ceci reste un rêve 😉 ), sans parler des problématiques de modération ou de blocage du compte gmail par exemple (etc, etc …)

Ce n’est qu’une idée pour l’instant, mais peut-être que quelques plug-in ou autres API rendront tout ca possible ?

En tout cas, à titre perso, j’utilise déjà cette fonction pour faire remonter des résultats que j’estime plus adpatés à ma demande (et j’espère que cette fonction va vite être adaptée à Youtube…).

L’utilisez-vous ?? La connaissiez-vous ?? Et qu’en pensez-vous ???

Le duel Netvibes Google Reader !

Publié le 21 Avr 2009 — par Biblioroots
Catégorie(s) Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Ca me trottait depuis un petit moment mais je me tâtais d’écrire un petit article comparatif entre Netvibes et Google Reader.

Ca fait plusieurs fois que j’entends des discours du type « Google Reader » est meilleur que Netvibes parce-que ci et parce-que ça. J’entends d’ailleurs ce discours de la part même de collègues revenant de formations alors qu’il ou elle n’avait jamais entendu parler de flux RSS l’avant-veille 😉 (ironie’s not sarcasme !)

Je suis donc obligé de faire une sorte de décryptage des besoins de mes collègues pour leur conseiller un agrégateur qui correspondrait vraiment à leur besoins et leurs pratiques personnelles et non pas à « ma vision de l’agrégation de contenu ou de la recherche documentaire »

Le précepte simple selon lequel on choisit un outil selon un besoin défini au préalable s’applique bien ici.

Je commencerais donc par Google Reader. Ce propose de nombreux avantages qui ont été maintes fois rappelées par divers billets sur de nombreux blogs. Différents affichages, meilleure organisation, classement et gestion des flux, gestion directe des alertes Google, possibilité de partage, de mise en favoris, statistiques pointues à la Google Analytics sur vos lectures, pont avec les autres applications Google comme Igoogle, nuage de tags auto généré …

Avec un tout petit peu moins d’options on parlerait presque de la gestion RSS dans Thunderbird non ? 😉 (joke !)

Autant dire que ce service se montre complet voire même complexe pour celui qui a entendu parler de fil RSS l’avant-veille (le même !)! Attention je ne remets pas en cause son efficacité ni sa qualité et je ne fais pas d’anti Google primaire car je suis plutôt adeptes des services de notre moteur de recherche bien aimé.(vénéré). J’utilise Gmail, analytics, blog search, scholars, news, book search et j’en passe. On ne me taxera donc pas de « Google résistant ». Du moins j’espère !

Je réoriente donc régulièrement mes collègues vers Netvibes. Pourquoi me direz-vous ?

Et bien car la plupart n’ont jamais eu de réelle pratique de veille sur internet ni de diffusion sélective de l’information et utilisent à peine le moteur de recherche intégré à leur (outlook bidon) client de messagerie pour retrouver le fameux « mail perdu de je-sais-pas-qui et envoyé je-ne-sais-pas-quand … ». Je les oriente donc vers Netvibes car je le trouve beaucoup plus ergonomique, simple, convivial et surtout car il est plus qu’un simple agrégateur RSS.

Netvibes est un véritable « mash up » à lui tout seul, qui regroupe sur un onglet « accueil » mes comptes myspace, twitter, hotmail, facebook, un petit agenda avec la météo en bonus et mes vidéos favorites youtube en plus de m’offrir un agrégateur RSS assez performant. Ce coté « remix the web » (le slogan du site), pratique et séduisant rebute beaucoup moins les « novices » et devient même attractif grâce au moteur de recherche de contenu intégré au site et à la simplicité d’édition de ses onglets via de simples cliquer-glisser. Google n’est pas aussi synthétique et vous devez utiliser plusieurs services différents pour obtenir vraiment le même résultat

Lire la suite

Enquête Google

Publié le 23 Mar 2009 — par Biblioroots
Catégorie(s) Musique numérique, Numérisation, Personnel

Dans le cadre d’un mémoire de Master 2 Recherche en Information et Communication, une étudiante m’a demandé de relayer une enquête sur Google et ses différents usages, pour répondre au questionnaire, veuillez l’envoyer en pièce jointe à cette adresse : yendibrun@hotmail.com

Merci de vos réponses par avance.

Et voici le questionnaire :

Enquête Utilisateurs


L’objectif de l’enquête utilisateurs est de comprendre quelles sont les raisons qui font qu’un internaute utilise Google plus qu’un autre moteur de recherche. Le niveau de connaissance du moteur de recherche par les internautes est aussi mis en avant.

Lire la suite

Le réferencement efficace et astucieux !!!

Publié le 17 Oct 2008 — par Biblioroots
Catégorie(s) Web 2.0 et Bibliothèques

Bon bon bon …

J’avais mis beaucoup de temps à faire référencer de façon convenable mon précédent site « atelierdartiste ».

En tant que jeune padawan du web, j’étais passé par de nombreux tutoriels expliquant les arcanes de l’art sacré du référencement Google (pagerank, robots, balises méta et j’en passe !!!) et j’avais épuisé mon énergie sur l’annuaire dmoz (truffé de bug à l’époque) avant d’obtenir un résultat qui mit des mois à arriver…

Quand j’ai eu une petite idée… que sans doute beaucoup d’autres avaient eue avant moi 🙂 !!!

J’avais constaté un peu par hasard une « faille » dans ce système trop automatisé pour pouvoir résister à la force documentaire qui bouillait en moi !!!

En tapant mon pseudo myspace dans google je me suis aperçu que le référencement de ce site était vraiment très efficace… (parfois ça fait même peur ce coté obscur de la force documentaire de google !!)

En poussant un tout petit peu mon apprentissage, j’ai « testé » le référencement de myspace.

Par exemple en cherchant des artistes peu visités directement dans google, avec une requête banale, mais très efficace, du type « myspace tartampion » où Tartampion, vous l’aurez compris est le nom d’un artiste plus ou moins connu …

J’ai été surpris de voir que les mise à jour de profil apparaissaient très rapidement pour des artistes même peu connus et que Google me permettait de trouver le profil d’un artiste bien plus efficacement que le moteur interne à myspace.

Après ces quelques expériences je me suis simplement dit :

Les robots d’indexation Google aspirent ce site probablement quotidiennement (car c’est un site « référence »)… Chaque lien de ce site est donc visité et répertorié par les robots Google … et ainsi revisité très régulièrement… Et donc parfaitement référencé !!! Au diable le pagerank et les balises méta !!!

J’ai donc pris cinq seconde pour insérer un lien sur mon profil public vers le site atelierdartiste…

Le résultat ne s’est pas fait attendre : en une ou deux semaines de simple patience j’avais obtenu un bien meilleur résultat qu’avec mes nombreux jours passés durant mon apprentissage !!!

Mon site était parfaitement référencé, j’avais trouvé l’équilibre… de la force bien sur !!!!

J’étais devenu, en trichant un peu, un jedi  auto proclamé du référencement google .

J’ai récemment reproduit cette expérience avec ce site même et ça a parfaitement marché !!!

JE RÉSUME DONC :

L’idée est de se positionner sur un site absorbé sans cesse par les robots qui aspirent les liens.

Je pense aux profils publics des réseaux sociaux les plus efficaces étant skyblog et myspace, aux plateformes de blog à moindre mesure, à des sites de partage éventuellement mais un seul Profil Myspace suffit.

C’est le seul préalable requis.

Ensuite il suffit de publier son lien de façon permanente comme un élément constitutif du profil… plusieurs liens c’est encore mieux !!!!

En quelques semaines le résultat est imparable…

Mais n’oubliez pas ça ne marche que si votre profil est bien référencé (ce qui peut prendre un peu de temps, bien le remplir peut aider car cela crée des liens hypertextes de partout !!!).

En conclusion, comprendre les arcanes de la force peut permettre de la maitriser … même si c’est de façon atypique !!!

Google project …des envies d’un autre monde ?

Publié le 27 Sep 2008 — par Biblioroots
Catégorie(s) Libre

Voilà la suite tant attendue de mes péripéties web 2.0 !!!!

Je reprends ma plus belle plume virtuelle pour vous parler du projet Google 10 puissance 100.

L’idée étant de mettre à jour des idées bienfaisantes pouvant venir en aide à un maximum de personnes.

Je dis donc bibliothécaires ou pas : A vos projets !!!

En effet, un jury de préselection va se réunir et le meilleur projet (déterminé par le vote des internautes) sera financé par google en personne…

Je vous mets le vidéo explicative et le lien vers le site en suivant. N’hésitez pas ! Lancez vous !

Vidéo projet Google

Site officiel 10 to the 100

Related Posts with Thumbnails