Bien Twitter en 7 leçons

6 commentaires
Tags : , , ,
Publié le 16 Juin 2009 dans Outils de travail, Web 2.0 et Bibliothèques

Après avoir pris le temps de débroussailler la twittosphère avec deux articles qui ont eu un certain succès (voir ici et ), j’ai décidé de faire un court article qui vous permettra d’acquérir les bases pour « bien twitter » . C’est-à-dire twitter efficacement afin d’optimiser sa veille et mieux diffuser ses informations.

J’ai décidé d’aborder des points simples mais pour moi fondamentaux… Des points qui font que, pour moi, twitter est un outil de communication pratique et unique, un canal qui se concentre sur le message et permet en 140 caractères (qui peuvent être autant de liens hypertextes)… et bien, de toucher potentiellement la terre entière (je sais je rêve… mais il faut tenter l’impossible pour savoir ou le possible s’arrête).

Voici donc 7 règles, qui permettront surtout aux débutants d’aller à l’essentiel, pour ne pas « galérer » ou trouver twitter indigne d’intérêt…


Tout d’abord règle n° 1 :

Pour bien twitter … UTILISEZ FIREFOX… Je sais je suis insistant, mais Firefox est pour moi le seul navigateur, « the chosen one », l’élu de mon cœur et de celui de nombreux internautes !

Je ne m’étale pas sur les avantages de Firefox en matière de navigation, de sécurité, de gestion des favoris et de personnalisation, car internet fait les louanges du petit renard roux au quotidien et que Google est désormais votre ami 😉 !

Je passe donc à la règle numéro 2 qui découle directement de la règle numéro 1 :

Twittez en utilisant une extension de Firefox qui vous facilitera la tache (pas besoin d’onglet ouvert pour twitter, tout se gère via l’extension). Pour ma part j’ai choisi Twitterfox, très facile à utiliser et à paramétrer. Cette extension permet d’utiliser les fonctions de bases de twitter (retweet, messages directs, et @replies). Pour les réfractaires, il y a aussi un module Netvibes assez au point qui permet de se passer d’une extension.

Capture de Twitterfox

Twitterfox

Twitterfox

Règle numéro 3

Naviguez par onglet :

Pour lire les multiples informations envoyées par vos followers, utilisez la fonction « ouvrir dans un nouvel onglet » accessible par clic droit sur un lien. De cette manière vous pourrez garder sous le coude une info que vous désirez lire ultérieurement. Ainsi, la baisse de concentration et de productivité dans votre travail induite par l’usage de twitter reste modérée. D’ailleurs lorsque je fais ma veille RSS sur mon Netvibes, je fonctionne également ainsi, je parcours tout les titres thèmes après thèmes et j’ouvre chaque lien dans un nouvel onglet. De manière à le conserver pour y revenir plus tard.

Règle numéro 4 :

Participez :

N’hésitez pas à retweeter les articles, réflexions et liens qui vous semblent intéressants. En effet, retweeter un lien ne coute que deux clics, mais pourra toujours servir à quelqu’un, quelque part au milieu de la twittosphère. Ne négligez jamais les « effets de réseau » « non prévus ». Chaque tweet peut être vu comme une bouteille à la mer qui trouvera un jour son destinataire, d’ailleurs c’est la raison pour laquelle Twitter est multi usages (demande de renseignements, vente d’objets, partage de lien…), ce n’est qu’un canal … Vous faites le message.

Règle numéro 5 :

Partagez :

N’hésitez pas et faites partager votre veille via twitter. Vous verrez on y prend très très vite gout 😉 . Pour ne pas vous embêter, utilisez des services qui permettent de réduire les URL afin d’optimiser l’usage du nombre de caractères autorisé par Twitter (à savoir 140). Pour ma part et après le test de divers services j’ai choisi d’ajouter l’extension Is.gd à mon Firefox. D’un simple clic droit il permet de convertir la page actuelle en « petite URL » et de la copier dans le presse papier. Ensuite un simple « clic droit / coller » dans le champs de saisie de Twitterfox permet de twitter un lien. C’est ainsi que je fonctionne pour partager mes liens et notamment pour alimenter le « Twitter Sound System » sorte de partage de mon écoute musicale en temps réel via twitter.

Règle numéro 6 :

Ne restez pas seuls !!! Twitter, comme toute plateforme sociale n’a d’intérêt que dans la multiplicité des contacts et des communautés que vous rejoindrez. Il faut une masse critique d’information pour pouvoir retirer 10 à 20 % de pépites qui vous seront réellement utiles. Ainsi n’hésitez pas à suivre de nombreuses personnes quitte à refaire des tri sélectifs lorsque vous serez envahi d’info (arrrrgjhhhh je me noie !).

Utilisez aussi la Twittsearch (moteur de recherche dans les twitt en temps réel) pour découvrir de nouvelles sources ou vous informer d’évènements récents. N’hésitez pas à comparer les résultats avec d’autres moteurs pour voir et vous faire votre opinion (Revolution en Iran, Crash de l’airbus…).

Rejoingez aussi des Twibes sorte de tribus de twitteurs autour de centres d’intérêt communs (ex : http://www.twibes.com/group/librarians)

Ne négligez pas non plus les hashtag, sortes de mots clés précédés par un # qui permettent de fédérer et de lier les twitt et les twitters d’un même sujet.

Ils facilitent l’indexation des contenus et donc leur recherche. (essayez par exemple #iranelection ou #rmll par exemple) …

Règle n°7 :

Liez (ou linkez)  :

Twitter est un outil qui vient compléter d’autres outils du Web 2.0. Il est possible via divers services Web, de lier son compte twitter à son compte Facebook, d’intégrer Twitter dans son blog, ou encore de partager des photos directement via twitter (services Twittpic , yfrog…).

Twitter n’est qu’un élément parmi d’autres dans une stratégie globale de « communication web » ou de veille technologique…

Voilà je ne m’étale pas et je voulais absolument être clair concis et aller à l’essentiel pour permettre aux hésitants de foncer… N’hésitez pas à me suivre ainsi que les autres biblioblogueurs. Vous serez aidés et acceptés bien volontiers dans notre communauté…

Related Posts with Thumbnails

2 Trackbacks/Pingbacks

  1. gaduman » Merci de ne pas retweeter 06 10 09
  2. Twitter le micro-blogging « Le grenier d’Anne-Solange 23 06 09

Ajoutez votre commentaire